La mini-ferme du château de Villiers

 

Dans le cadre des vacances scolaires, Cœur de Poissy est allé à la mini-ferme du château de Villiers à la rencontre de Karl Cousin, auxiliaire volontaire du gardien de la mini-ferme, Mr Gaston Bigot.

 

 

 

Agent aux services Espaces Verts, responsable de production et décoration florale, Karl Cousin nous a accompagnés au cours de notre visite dans la mini-ferme, où il s'occupe volontairement une semaine sur deux, le matin et soir, pour nourrir et rentrer les animaux.

 

Bonjour Karl, merci à vous de nous recevoir pour cette visite à la mini-ferme.

Depuis combien de temps l'idée de la mini-ferme existe-t-elle ?

La mini-ferme existe depuis 1982/1983 et à l'époque elle comptait quelques moutons ainsi qu'une vache. C'est également grâce à une municipalité active et consciente du bien fondé de cette structure qu'elle perdure.

 

En 2015, quelles sont les animaux qui composent la mini-ferme ?

Pour les "gros animaux", dans la partie haute de la ferme, Il y a dans le premier enclos, une jument (Quita), une vache (Émilie), une ânesse (Sidonie) et un âne (Bibique), nous avons également des brebis et un bélier, un bouc et deux chèvres.

 

 

Pour les "petits animaux", partie basse de la ferme, il y a des poules, des canards, des oies, des pintades ainsi que des lapins.
Nous avons également un peu plus haut vers le sous-bois 25 ruchers (non accessibles aux publics), qui appartiennent à Jean-Yves minette.

 

La mini-ferme est elle accessible toute l'année ?
oui, les horaires changent suivant la saison automne/hiver et printemps/été ainsi que pour les vacances ou les week-ends mais elle reste accessible tous les jours de l'année.

 

Qui visite la mini-ferme ?
Il n'y a pas de profil mais nous avons une belle fréquentation auprès des familles, il y a également la classe verte le mercredi et le centre de loisirs pendant les vacances scolaires.
La mini-ferme rencontre un réel succès, et pour les habituer de la ferme, ils peuvent voir évoluer les animaux ainsi que les croiser sur des manifestations de la ville (marché paysan…).

 

ils peuvent voir évoluer les animaux ?
Oui, le but de la mini ferme et que les animaux naissent et finissent leur jour ici, il n'y a pas de logique de production. Vous pouvez donc suivre tout au long de sa vie une oie, un canard…
La gestion et différente pour les "gros animaux" ou il y un roulement, des échanges pour éviter la consanguinité.

 

 


Pour les "gros animaux", qu'elle type d'alimentation leur donnez-vous ?

Pour l'alimentation des "gros animaux", elle est constitué pour la période estivale d'herbages et
de différents céréales (avoine, orge, blé, maïs et bouchon de luzerne déshydraté), ils ont également du foin à disposition.
Pour l'hiver les herbages sont fermés, donc ils se nourrissent de céréales en quantité un peu plus élevé et le foin comme alimentation principale.

Ils ont également un apport en sel minéral et en sel pur, ils viennent instinctivement lécher des blocs, ce qui les oblige à boire pour le sel, et leur ouvrir l'appétit avec la mélasse (minéraux).

 

Pourquoi séparez-vous les "petits animaux" dans différentes volières ?
Ils sont réunis par classification d'âges, pour une bonne gestion des animaux au niveau sanitaire(apport nutritionnel et vétérinaire "anticoccidien et vermifuge"), qui ne se donne pas à la même fréquence et au même dosage selon les âges.

 

 


Certain "gros animaux" ont un réel rôle écologique via l'éco-débroussaillage ?

Oui tout à fait, il s'agit de mettre à pâturer des animaux pour conserver des espaces naturels sans devoir utiliser des engins mécaniques ou utiliser des désherbants qui polluent les sols.
L'éco-débroussaillage vise à éviter le reboisement tout en permettant la sauvegarde de la biodiversité. Le nombre d'animaux doit être adapté au milieu, les moutons et les chèvres de la mini-ferme s'occupent de la partie du parc Meissonier, l'âne, le cheval, la vache s'occupent de la partie en contrebas du château de Villiers, ainsi que les sous-bois avant l'arrivé des ruchers.

 

 

 

Finalement, inutile d’aller très loin pour se dépayser  quelque soit la météo… repartez le pas léger vers le cœur de ville via le parc Meissonier. Une belle idée sortie très instructive et accessible pour tous.

Encore merci à karl cousin ainsi que Gilles Djeyaramane, délégué au cadre de vie et à l’environnement pour avoir ouvert les portes de la mini-ferme à Coeur de Poissy.

 

 

Infos Pratique :

La mini-ferme du château de Villiers – Avenue du Bon Roi Saint-Louis.

Accessible au public.

Horaires d'ouverture : Du 1er octobre au 31 mars

Samedi, dimanche et jours fériés : 9h00 – 19h00

Lundi au vendredi  : 18h00 – 19h00

Horaires d'ouverture :  Du 1er avril au 30 septembre

Samedi, dimanche et jours fériés : 9h00 – 20h00

Lundi au vendredi : 18h00 – 20h00

 

Laisser un commentaire

COEUR DE POISSY Copyright © - 2012 Conception AvantagesWeb Contact Edgar STOUVENOT